Rechercher
  • Arash Zarrinpour

Pathos vs Telos

Mis à jour : 30 déc. 2019

PATHOS vs TELOS, dualité de la matière et des émotions, Platon, Éros vs Thanatos, Naraghi, sens horizontal, âme humaine vs âme animale, illusion de la perte et du gain, plaisir immédiat vs quête du sens...filtres et valeurs.

On raconte qu'un maître Soufi vivait très pieusement dans la montagne. Il avait consacré toute sa vie à étudier les textes et prier dans la dévotion totale. Il vivait dans un dépouillement total, si ce n'est qu'il avait une très belle barbe dont il prenait grand soin tous les jours en la lavant, brossant, lustrant etc... Son grand regret était de ne pas avoir eu de signe de "la haut" en réponse à son dévouement. Un soir de désolation il se mit à se plaindre et à hurler au ciel: "qu'ai je dont fait ou pas fait pour ne pas avoir droit à un signe de toi? Après tant d'années de dévotion que dois je faire de plus pour que tu apparaisses à moi? À quoi bon prier matin et midi et soir si tu ignores les plus fidèles d'entre tous.." Et ainsi de suite jusqu'à ce que tout d'un coup un ange apparaisse devant lui: " qu'est ce qu'il y a? Qu'as-tu à geindre comme ça? Bien sûr que tu es entendu..." . Pourquoi alors m'ignore t'il? Qu'ai je fait de mal? Et là l'ange malicieux lui lance avec un sourire au coin des lèvres: " tu prends beaucoup trop soin de ta barbe... Tu n'es pas tourné vers lui mais vers toi.." Et il disparaît! Et là le vieil homme dans un cruel moment de révélation se met à s'arracher la barbe avec ses ongles : " tout est de ta faute! Tout ce temps consacré à toi alors que j'aurai du le Lui consacrer..." En rage et en pleurs il passa la nuit à se mettre en sang. Les semaines qui suivirent furent terribles de douleurs et d'infection...il du passer des heures à souffrir, se mettre des onguents, se soigner etc...alors il s'adressa à nouveau au ciel: " regarde ce que j'ai fait pour toi, regarde comme je souffre, j'ai arraché ma barbe, fais moi signe, parle moi!" Et l'ange de réapparaître..."encore toi? Que veux- tu cette fois ci?" Regarde l'ange, regarde ce que j'ai fait suite à ton enseignement, je souffre pour lui...va t'il m'apparaître enfin? L' ange s'en va en lui disant: " tu prends toujours beaucoup trop soin de ta barbe!" Ce magnifique conte nous explique à quel point nos propres complications nous empêchent d'avancer et d'évoluer. Nous créons nos complications dans la matière en fonction de nos croyances, ancrées dans notre subconscient. De façon automatique on se compare à nos références et prenons des décisions, et passons à l'action. Ce n'est la faute de personne, ce ne sont juste que nos peurs et nos culpabilités par rapport à ce système de référence qui nous guident...nos plaisirs et nos souffrances, nos attirances et nos répulsions nous éloignent de notre centre.

Nos cauchemars créent des peurs, et nos fantasmes créent de la culpabilité. Le seul moyen de s'en détacher est de reprogrammer la machine du subconscient, et ça passe majoritairement par le corps et non par la pensée.

Il faut changer nos références epigenetiques et phylogeniques pour éclaircir notre histoire personnelle et nous autoriser alors à passer à travers nos peurs. Le but n'étant pas de nous "débarrasser des autres ou de la matière", ce qui est impossible et mène vers la pseudo spiritualité de pacotille. Le but est d'accepter les autres et la matière avec joie, de les aimer et de nous autoriser alors à nous transformer et à passer à un autre niveau plus complexe d'évolution. Lorsqu'un bateau largue les amarres, ce n'est pas la terre qui s'éloigne, c'est lui qui s'en va vers de nouveaux horizons et de nouvelles expériences. Lorsque vous accepterez et aimerez la matière et l'environnement actuels dans lequel vous êtes, alors vous serez prêts à larguer vos amarres et vous détacher. Aller vers de nouvelles terres, donc une nouvelle matière réorganisée qu'il faudra accepter et aimer à nouveau, etc... C'est un voyage sans fin. Bon vent!



0 vue

© 2020 Institut Sane - Tous droits réservés. Mentions légales ici.

  • Facebook Social Icône
  • LinkedIn Social Icône